Histoire de l’AEP

Au soir du 22 Mars 1946, dans une petite salle de la mutualité, 2 rue Espariat, à Aix, Jean MAGNAN, René BRUNI, pas encore majeurs, suivis de 8 amis, créent l’Association des Excursionnistes Provençaux, l’A.E.P., inspirée des doyennes des associations provençales, les Excursionnistes Marseillais et Toulonnais.

Une association née des mouvements populaires

Au sortir de la guerre et ses pénuries, dans l’essor des mouvements populaires de l’époque, déjà aguerris de spéléologie, avides de bouffées de plein air, de partage des grands espaces, des chemins, des sommets, nos compagnons se réunissaient dans les immenses salles du café Leydet.

De précurseurs à Présidents :

                        René BRUNI, Président de 1946 à 1964

La première sortie eut lieu le dimanche suivant à Sainte Victoire.
La première grande balade les emmena, à bicyclette, aux Baux de Provence.

En peu d’années, de groupuscule, le groupe devint cohorte puis légion.
800 participants cernaient le feu de la St Jean au pied de la croix de Provence                                                                                                                           au solstice de l’été, 5 à 6 autocars orchestraient les sorties touristiques.

                                                                                                                                                                                                                                                                 Le développement d’actions nouvelles : construction, rénovation, balisage …

De créateurs, les bénévoles devinrent bâtisseurs :

le refuge Cézanne, en 1952, qui décora Jean Magnan de la médaille de La Jeunesse et des Sports,

le Chalet de Sauze : de l’achat du terrain à la construction, inauguré en 1957 par l’abbé Desthieux, 2 sous-préfets et Maurice Herzog,

le refuge de Saint Ser, n’ayant plus d’héritier, ils en eurent la libre gestion,

– le réaménagement du refuge Zola.

De bâtisseurs, ils devinrent jalonneurs.
Les sentiers de Sainte Victoire recensés furent balisés et répertoriés sur la carte des sentiers de Sainte Victoire (la 13° édition a été  renouvelée en 2018).

Carte Sainte Victoire

                                                                                                                                                                                                                                   L’enrichissement du panel d’activités

Randonnées tous azimuts, de 1 à 90 ans, Construction des sentiers, Spéléologie, Escalade, Ski hors-pistes de préférence et sur des planches de platane, Raquettes, Canotage, Camping libre pas encore nommé sauvage, Naturisme, au grand dam des plus emmitouflés en 1955, projection des films de voyages et conférences, échanges réconciliateurs avec l’Allemagne, grâce au jumelage et au club alpin allemand, toutes ces activités de plein air rassemblaient , à cette époque où seules les associations permettaient d’obtenir des licences avec assurances, les 3000 adhérents entre 1946 et 1964.

Une association reconnue d’utilité publique

Les statuts établis en 1946 ordonnançaient cette grande entreprise, agréée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports en 1953, le ministère de l’Éducation Nationale et populaire en 1954, reconnue d’utilité publique en 1955, et encensée par le ministère de l’Environnement en 1961.

Henri DONET Président de 1964 à 1982.

Ont succédé à la présidence : Rémi CARRODANO, Michel FAGGIO, Pierre FEUVRIER, Robert GIVERNAU (1987) Jean GUILHAUMONT (1988 1989), Paul BARBASSAT (1992 1993), Joseph MICELI SOPO (1994). Claudine BROHON-CAHOUR, Bernard FRANCHAISE, Charles DESARZENS, Anita BERNARD, Bruno DRAGON, Hélène KERIVEL, Jean-Marie FERAUD.

Au fil des créations, chaque activité sportive prit son indépendance et sa licence, laissant partir ses passionnés.

En 1986, l’A.E.P. forte de ses 400 membres se spécialise dans la RANDONNÉE sous toutes ses formes en toutes saisons : via ferrata, critériums, sommet du Mont Blanc, tour du Viso …..
Les camps d’été prennent vie, les séjours leur succèderont.

L’activité physique facilite la réflexion ; les voutes du local rue Littera résonneront des soirées poésies ou théâtrales, sous l’inspiration de Jean Mandon.

En 2013, l’A.E.P., comme la plupart des clubs de randonnée, a vu sa moyenne d’âge baisser. Grace à ses 27 animateurs, elle a pu proposer à ses 280 adhérents, 300 randonnées de différents niveaux et de nombreux séjours.

Comme à ses débuts, notre association est un lieu de RENCONTRES et d’ÉCHANGES, d’AMITIÉ et de DÉCOUVERTES dans la pratique d’un SPORT en plein AIR au contact de la NATURE, que nous respectons.

N’hésitez pas à marquer de votre empreinte de RANDONNEUR, ou PARTICIPANT AU FONCTIONNEMENT, notre belle association

L’ASSOCIATION des EXCURSIONNISTES PROVENÇAUX